Hearables : 2015, l’année des objets connectés pour les oreilles ?

806

Il y a une tendance intéressante qui se dégage de ce début d’année 2015, alors que le CES s’apprête à ouvrir, c’est celle des Wearables.

Et IDC l’a bien compris car son département ‘Asie-Pacifique’ s’est intéressé aux parties du corps les plus plébiscitées pour les futures objets connectés. L’oreille est paradoxalement une des parties du corps qui permet le plus de mesures.

Pour Craig Stires (IDC), « l’oreille est l’endroit où l’on peut capturer le plus de constantes vitales : taux d’oxygène, température corporelle, électrocardiogramme, etc. » Selon Nick Hunn, CTO de Wifore Consulting, les objets connectés pour l’oreille –baptisés en anglais Hearables– pourraient représenter un marché de 5 milliards de dollars à l’échelle mondiale et ce d’ici à 2018.

Pourtant, à ce stade de l’internet des objets, on a seulement vu apparaitre des accessoires ciblant les parties les plus évidentes du corps, celles déjà exploitées de longue date par les fabricants d’accessoires de mode : le poignet, les yeux, les pieds. Sur ces parties, on retrouve des accessoires connus comme les smartwatch, les lunettes connectées Google Glass ou les semelles intelligentes Lechal de l’indien Ducere.

Selon les experts cependant, les écouteurs audio sont les seuls wearables a avoir vraiment percés dans le monde de la high-tech. C’est pourquoi, ils parient sur leur ‘monté en compétences’, c’est à dire que les écouteurs que nous connaissons tous deviennent bien plus malins, et ce rapidement. Pour eux, le principal avantage des objets connectés ‘hearables’ par rapport aux autres wearables est leur discrétion, un avantage de taille quand on voit les réactions de certaines personnes à la vue des Google Glass ou de grosses montres intelligentes.

Pour l’instant, les objets connectés Hearables suivent globalement la même courbe de croissance que tous les accessoires destinés au fitness, inclus dans le segment des Wearables. Et le marché est gigantesque. dans le monde, il devrait se vendre près de 68,1 millions de wearables pour le fitness cette année et plus de 91 millions l’an prochain selon Gartner.

Nous vous avons déjà présenté plusieurs acteurs de ce marché, dont SMS Audio et BioSport, la startup de 50cent qui s’est associée à Intel pour également développer une paire d’écouteurs audio permettant aussi d’assurer de véritables fonctions de quantified self. Il existe aussi la société allemande Bragi, qui vous permet d’écouter de la musique pendant le sport mais également de vous donner des conseils pendant la pratique. Grâce à la miniaturisation des composants, à la communication sans-fil à faible consommation d’énergie et aux technologies cloud, les écouteurs sont devenus de véritables petits ordinateurs au creux de l’oreille.

Selon IDC, Apple est le mieux placé pour devenir un des grands leaders dans le domaine des objets connectés hearables. En rachetant Beats pour 3,2 milliards et en distribuant une paire d’écouteurs avec chacun de des iPhones et iPads –vendus par millions– le géant de Cupertino semble en effet en bonne position pour imposer une petite révolution dans nos oreilles…

Voir l’article

www.aruco.com – 2015-01-03 20:43:22

·


Articles similaires et commentaires

Tags populaires

4K 5G Amazon Apple Tv CES2015 Chromecast Facebook Firefox google HDMI HFR Html5 Microsoft Netflix Set top box STB Tendance Twitter Vidéo Youtube
Translate »